Action Canada et le Forum des politiques publiques, par un processus national de sélection, choisiront de 15 à 20 jeunes leaders (âgés de 18 à 35 ans) à travers le Canada. Ce groupe sera représentatif de la diversité du Canada – ses régions, ses langues, ses communautés et ses peuples. Ensuite, pendant plusieurs mois, les membres de ce groupe visiteront différentes régions du Canada.

Ils en apprendront plus sur la diversité du secteur de l’énergie au Canada et les implications d’une économie en transition. Ils engageront d’autres Canadiennes et Canadiens – en personne et en ligne – du même groupe d’âge dans des discussions sur l’énergie, les ressources et les nombreux aspects et implications de la transition énergétique. Les résultats de leur travail seront présentés aux leaders du secteur de l’énergie et publiés sous forme de rapport public.  

Conseil consultatif

Cheryl Cardinal

Cheryl Cardinal a étudié à l’université de la Colombie-Britannique où elle a obtenu un baccalauréat avec double majeure en Sciences politiques et en histoire. Elle est une entrepreneure qui s’est focalisée sur la promotion de relations mutuellement bénéfiques entre les communautés autochtones et les secteurs de l’énergie et des mines. Actuellement présidente et chef de la direction du Centre autochtone en énergie (ICE), Cheryl continue de collaborer avec des représentants autochtones des États-Unis, d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Canada, en mettant l’accent sur des domaines à risque clés spécifiques, notamment le changement climatique, la durabilité, les énergies renouvelables, l’exploitation minière, le commerce international, le pétrole et le gaz. En 2015, elle a été reconnue par le département d’État américain pour son travail auprès des peuples autochtones. Grâce au Programme de leadership pour visiteurs internationaux, Cheryl a parcouru cinq villes en trois semaines et a rencontré des tribus amérindiennes progressistes et des leaders en devenir aux États-Unis. Elle est directrice générale de la Aboriginal Youth Business Leadership Foundation, fondation promouvant le leadership en affaires des jeunes Autochtones, et est membre du comité consultatif autochtone du programme Power to Choose de l’Alberta Women in Science Network, qui se fait l’avocat du pouvoir des femmes de choisir une carrière dans les sciences. Cheryl est membre du conseil d’administration d’Environmental Refuelling Systems (ERS), fournisseur et distributeur mondial de produits pétroliers. Elle siège également au conseil d’administration du Centre d’amitié autochtone de Calgary, spécialisé dans la fourniture de programmes et de services aux populations autochtones urbaines. Récemment, Cheryl a lancé la Conférence autochtone sur l’énergie et les mines en partenariat avec ::dmg events lors du Global Petroleum Show en juin 2016 pour faire en sorte que les voix autochtones soient prises en compte dans les discussions sur l’énergie. Salish crie de la côte, Cheryl Cardinal est membre de la nation crie de Sucker Creek dans l’Alberta et a de la famille à Tsartlip et dans les Premières nations de Snuneymuxw en Colombie-Britannique.

Richard Dicerni (président)

Richard Dicerni est ancien sous-ministre du Conseil exécutif de l'Alberta et chef de la fonction publique de l'Alberta. Avant d’accepter ce poste en octobre 2014, M. Dicerni était professeur adjoint de recherche à la Ivey Business School et était membre de plusieurs conseils d’administration.

Originaire de Montréal, il a obtenu une licence en Lettres au Collège Sainte-Marie en 1969. Il a poursuivi ses études à la Kennedy School of Government de l’Université Harvard où il a obtenu son diplôme de deuxième cycle en Administration publique en 1981.

En 1969, Richard Dicerni a entamé sa carrière au sein du gouvernement fédéral. Dans les années 1970 et 1980, il a occupé un certain nombre de postes de direction dans la fonction publique, notamment de sous-ministre adjoint principal de la Santé et bu Bien-être et de sous-secrétaire du Cabinet. En 1992, il a rejoint le gouvernement de l’Ontario en tant que ministre de l’Environnement et de l’Énergie. En 1995, il a été sous-ministre de l’Éducation et de la Formation.

En 1996, Richard Dicerni était nommé président-directeur général de l’Association canadienne des journaux, nouvellement créée. Il a quitté ce poste en 1998 pour devenir vice-président principal à la Ontario Power Generation (OPG). Il est resté à l’OPG pendant les sept années suivants et a dirigé la société de 2003 à 2005.

M. Dicerni a rejoint le gouvernement du Canada en tant que sous-ministre de l’Industrie entre 2006 et 2012.

Il a siégé aux conseils d’administration de l’Université de Trent, de l’hôpital Credit Valley, de l’Énergie atomique du Canada limitée (EACL) et du Forum des politiques publiques.  Actuellement, il est membre du conseil d’administration des Services de santé de l’Alberta.

Chris Henderson

Chris Henderson est le conseiller principal en énergies propres du Canada auprès des communautés autochtones. Il conseille les chefs et les conseils, les groupes tribaux et les sociétés de développement économique autochtones sur les moyens d’obtenir et de tirer parti de partenariats dans les projets d'énergies propres à travers le Canada. Il guide également les services publics, les sociétés financières, les sociétés et les gouvernements sur l'engagement et le partenariat avec les communautés autochtones. Il est à l’origine de projets d’énergies propres dans chaque province et territoire du Canada. Son livre, Aboriginal Power, a été publié en 2013.

M. Henderon est également le concepteur et le mentor principal du programme Indigenous Clean Energy 20/20 Catalysts (Catalyseurs du développement d’énergies propres dans les communautés autochtones à l’horizon 2020), et président de la série de conférences et d’expositions GLOBE.

Chris et sa compagne Andrea ont deux fils merveilleux; Isaac et Noah. Chris est membre d’honneur de plusieurs communautés autochtones. En inuktitut, il est appelé « Géant Chris » et a reçu les noms de « Éclair » et « Pointe de la lance » des nations cries des prairies. « À l’heure indienne », nom qu’il a reçu de la nation Boreal Ojibwe, est certainement le nom autochtone qui le décrit le mieux.

Erik (Rick) Nielsen

Rick Nielsen est né et a grandi dans le territoire du Yukon où il a toujours vécu. Il est constamment en quête de nouveaux apprentissages et de changement, ce qui l’a conduit dans une carrière éclectique de commerçant, de pilote commercial et d’entrepreneur, avec des entreprises au Yukon et en Alaska. Il a été directeur et président des Chambres de commerce de Whitehorse et du Yukon et est actif dans les initiatives de politiques publiques. Il est un ardent défenseur des formations en commerce des jeunes Canadiennes et Canadiens, ancien président du conseil consultatif d’apprentissage du Yukon et président de l’Alliance interprovinciale du conseil d’apprentissage. Il est membre fondateur du Forum canadien d’apprentissage.

Jodi White

La carrière de Jodi White embrasse le journalisme, le milieu gouvernemental et les secteurs privé et sans but lucratif, ce qui lui confère un ensemble unique de compétences et de connaissances quant aux enjeux de gouvernance et de politiques publiques. Elle a occupé des postes de niveau supérieur tant au gouvernement que dans le secteur privé. Elle est membre de l’Ordre du Canada.

Mme White est actuellement chercheure en résidence au Collège Massey de Toronto et présidente du conseil d'administration de Tides Canada, une fondation philanthropique innovante spécialisée dans les questions de durabilité de l'environnement et de justice sociale.

De 2003 à 2009, elle a été présidente-directrice générale du Forum des politiques publiques. Dans le secteur gouvernemental, elle a été chef de cabinet au ministère des Affaires étrangères, entre 1984 et 1988, ainsi que chef de cabinet pour le premier ministre du Canada, en 1993. Dans le secteur privé, Mme White était vice-présidente aux Affaires générales chez Imasco Limited, une importante multinationale canadienne installée à Montréal. À titre d'entrepreneure, elle a créé Sydney House Consultants dans les années 80 et, par la suite, elle a cofondé The Neville Group, une société d'experts-conseils basée à Ottawa qui s'adresse à des clients du secteur privé et est tenue en haute estime. Mme White a commencé sa carrière en tant que journaliste à la CBC. Dans le domaine politique, elle a participé à six campagnes électorales fédérales et assumé les fonctions de directrice de campagne pour le parti PC en 1997. En 2009, elle a été nommée chercheure-boursière en politiques publiques au centre Woodrow Wilson, à Washington D.C.

Tout au long de sa carrière, Mme White a œuvré comme bénévole auprès d'organismes sans but lucratif. Elle est actuellement présidente du conseil d'administration de Tides Canada et était auparavant coprésidente d'Action Canada, un programme national axé sur le leadership.

Pierre-Olivier Pineau (Conseiller pédagogique)

Pierre-Olivier Pineau (Ph.D. HEC Montréal) est professeur titulaire au département des sciences de la décision de HEC Montréal et titulaire de la chaire de gestion du secteur de l’énergie. Il est un spécialiste des politiques énergétiques, notamment du secteur de l’électricité. Il a publié de nombreux articles sur le secteur de l’énergie, dont la plupart explore les liens entre l’énergie et certains aspects du développement durable. Il intervient régulièrement dans les médias pour analyser l’actualité énergétique. Il a produit divers rapports pour le gouvernement ou des organismes publics, notamment dans le cadre de l’Avis sur les mesures susceptibles d'améliorer les pratiques tarifaires dans le domaine de l'électricité et du gaz naturel, demandé à la Régie de l’énergie pour 2017.

Il est membres de la CAEE, du CIRODD et de l’institut EDDEC. Avant d'être à HEC Montréal, il a été professeur à l'Université de Victoria (BC) de 2001 à 2006.

Carole Swan (Mentor)

Carole Swan a pris sa retraite de la fonction publique fédérale en 2011 après avoir été présidente de l’Agence canadienne d’inspection des aliments pendant 4 ans.

Née à Winnipeg, au Manitoba, où elle a également fait ses études, Carole a obtenu un baccalauréat spécialisé en économie et une maîtrise en économie de l’Université du Manitoba.

À la fin de ses études universitaires, Carole était activement engagée dans les enjeux touchant la femme et était présidente du Manitoba Action Committee on the Status of Women et vice-présidente du National Action Committee on the Status of Women.

Carole a commencé sa carrière dans la fonction publique en 1975 au gouvernement du Manitoba comme économiste chargée de recherche dans les domaines des marchés du travail et de l’éducation supérieure.

En 1978, Carole a déménagé à Ottawa, puis au cours des trois décennies suivantes, elle a gravi les échelons de la fonction publique fédérale. Elle a travaillé pour différents ministères et organismes, notamment au Bureau du Conseil privé, au Secrétariat du Conseil du Trésor, à Condition féminine Canada et à Industrie Canada.

En 1999, Carole a été nommée secrétaire associée du Conseil du Trésor, puis en 2002, sous-ministre adjointe d’Industrie Canada.

Carole est passionnée de musique, aime régulièrement passer des semaines entières à Paris pour parfaire son français et pratique plusieurs sports.

André Juneau (Mentor)

André Juneau possède une connaissance approfondie des relations intergouvernementales, des politiques de l’infrastructure, des processus de décisions gouvernementales, et des conseils d’administration dans le secteur public.

Il est fellow de l’Institut des relations intergouvernementales de l’Université Queen’s, dont il a été le directeur de 2010 à 2013. Il est conseiller auprès du Forum des Fédérations. Il est membre du conseil d’administration de l’Autorité du pont Windsor Détroit.

De 2006 à 2009, il a été le représentant permanent du Canada et du Maroc au conseil d’administration de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres. Il a été élu deux fois président du comité d’orientation du Conseil.

En 2002, il a fondé le ministère fédéral de l’Infrastructure dont il a été le sous-ministre jusqu’en 2006. En 2004, Infrastructure Canada s’est vu confier la responsabilité de négocier le transfert aux municipalités d’une part de la taxe fédérale sur l’essence dans le cadre du “New Deal” avec les villes.

De 1999 à 2002, il a été le sous-ministre adjoint aux opérations intergouvernementales et le sous-secrétaire du Cabinet aux opérations au Bureau du Conseil privé.

De 1975 à 1985, il a occupé une série de postes au ministère des Finances et au Bureau du Conseil privé. Il a ensuite été le directeur general des politiques pour le marché du travail et occupé deux postes de sous-ministre adjoint aux politiques d’immigration et de santé.

En 2014-2015, il a présidé le conseil d’administration de l’Institut d’administration publique du Canada. Il a représenté le Canada au conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé et représenté Santé Canada au conseil de l’Institut canadien d’information sur la santé. Il a aussi siégé au conseil d’administration de l’Institut sur la gouvernance.

M. Juneau est complètement bilingue. Il diplômé en sciences politiques de l’Université d’Ottawa et il a obtenu une maîtrise en affaires urbaines et analyse des politiques de la New School for Social Research à New York en 1974. Entre 1973 et 1975, il a travaillé à la Brookings Institution de Washington sur un projet sur les transferts fédéraux aux états et aux municipalités.

En 2012, il a reçu la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II pour services rendus aux municipalités canadiennes.

Janvier 2017

Brian Topp (Mentor)

Stratège politique, écrivain et ancien syndicaliste, Brian a plus récemment occupé le poste de chef de cabinet de la première ministre de l'Alberta, Rachel Notley. Il a également dirigé son équipe de transition lors de son entrée en fonction en 2015.

Brian a longtemps été impliqué dans les arènes politiques provinciales et nationales. Il a été directeur de la recherche au conseil exécutif de la Saskatchewan avant de devenir sous-chef du cabinet du premier ministre Roy Romanow. En 2006 et 2008, il était aussi le directeur national de campagne du Nouveau Parti démocratique fédéral et, après le décès de Jack Layton en 2012, il s'est présenté à la direction du parti.

Écrivain passionné, Brian a publié de nombreux articles sur la politique canadienne. Il était directeur de l'Institut Broadbent jusqu'en 2015 et était associé chez Kool, Topp et Guy, une firme de conseil stratégique.

Brian a travaillé comme directeur général d'ACTRA Toronto pendant plus de 11 ans et a siégé à de nombreux conseils d'administration, incluant le Fonds ROI, FilmOntario et Pinewood Toronto Studios. Il a obtenu un baccalauréat spécialisé en arts, en histoire et en sciences politiques de l'Université McGill.

Nos partenaires